HISTOIRE POSTALE DU NORD
Les losanges chiffrés La poste rurale dans le Nord La Feldpost à Valenciennes en 1914-1918 Autres sujets

La Feldpost allemande dans le Valenciennois 1914-1918.

Quelques exemples. 

Les bureaux de poste sédentaires:

Le bureau n° 77 (Feldpoststation n° 77)
Ce  bureau appartenait auparavant à  la 7ème Armée. Il  intègre la 6ème armée en octobre 1914. Il y restera jusqu'au 29 juin 1915 pour retourner à la 7ème Armée.
Nous avons ici une utilisation détournée du timbre "Eigene Angelegenheit des Empfängers" (affaires personnelles du destinataire). Ce timbre servait avant et au début de la guerre à indiquer qu'il s'agissait d'une correspondance privée. Avant la guerre, la correspondance privée entre soldats se faisait en franchise pour les cartes et les lettres jusque 60g jusqu'au grade de sergent. Ce timbre servait donc à justifier la franchise postale. Pendant la guerre, ce timbre avait acquis la même fonction qu'un timbre d'unité. Il pouvait servir à la place de ce dernier pour justifier de fonction de l'expéditeur (militaire) et ainsi de la franchise postale.

Le bureau n°7 puis n°407 (Feldpoststation n° 7, Feldpoststation n° 407):
Le bureau n° 7 (bavarois) s'installe à VALENCIENNES à la mi-décembre 1914.Ce bureau se trouvait à proximité d'une  des 3 "Postumschlagstellen" de la 6ème Armée.La Postumschlagstelle (centre de transbordement) recevait les wagons de sacs postaux à destination des soldats affectés au secteur de VALENCIENNES et stockait provisoirement ces sacs. Chaque bureau de poste aux armées (sédentaires ou non) venait chercher par camions les sacs postaux qui correspondaient aux unités qu'il desservait. Ce centre était nécessairement proche de la gare. Le bureau n°7  devait se trouver dans les mêmes locaux que la "Postumschlagstelle" .
Il est donc assez fréquent de trouver sur du courrier posté à ce bureau le cachet de la "Militär Eisenbahn Direction" (Direction des Chemins de Fer militaires) avec le timbre à date du bureau n°7 alors que quand on lit l'adresse de l'expéditeur on voit qu'il n'appartenait souvent pas à ce Service. En fait, on sait que les timbres d'unité était souvent apposé sur des cartes vierges. Il était donc courant que certains soldats en permission ou en transit se procuraient des cartes à la gare (déjà revêtu du cachet de la MED) et les postaient au bureau n°7.
Le bureau n° 7 est renommé 407 le 1er mars 1916. Ce bureau sera transféré à DOUAI le 22 décembre 1916.

Le bureau n° 12 (Feldpoststation n° 12):
Le bureau n° 12 est ouvert à VALENCIENNES fin 1914 et ferme au début 1915. Ce bureau desservait le Parc d'aviation d'Etapes de la 6ème Armée situé à La Briquette.


L'Inspection des Etapes de la 6ème Armée avait à son service un bureaux de poste:
Il était installé à Valenciennes au 98 rue de Famars  le 13 novembre 1914.

Ce bureau utilisait des timbres à date libellés différemment:
- Feldpoststation n° 2 der 6. Armee.
- Feldpostanstalt Et. Insp. 6. Armee.
En mars 1916, ces 2 bureaux reçoivent un seul et même type de timbre à date libellé "Feldpoststation 402".
Le 1er mars 1916, les bureaux au service  de l'Inspection des Etapes prennent le n° 402. Les 2 bureaux quittent VALENCIENNES pour TOURNAI (Belgique) le 30 septembre 1916 quand la 1ère Armée remplace la 6ème dans le secteur de VALENCIENNES.

Feldpoststation n° 2,  puis Feldpoststation n° 402:

Carte représentant le Feldpostsekretär BLAU assistant du Feldpostsekretär STUMPFEGGER qui dirigeait ce bureau.
A noter, que le timbre à date  présente la particularité de faire figurer le jour le mois et l'année. Précédemment , il n'y avait que le mois et l'année.

Feldpoststation der Etappen Inspektion:

Le bureau n°292 (Feldpoststation n° 292, puis Deutsche Feldpost 292):
Quand l'Inspection des Etapes de la 1ère Arméee s'installe à VALENCIENNES le 1er octobre 1916, le bureau n°292 remplace le bureau 402 au 98 rue de Famars. Le 15 février 1917, ce bureau est dénommé Deutsche Feldpost 292. Le 20 avril, la 1ère Armée quitte VALENCIENNES et est remplacée par la 2ème Armée.

Le bureau n° 411 (Feldpoststation n° 411, puis Deutsche Feldpost 411):
Le bureau n° 411 est ouvert à ST AMAND LES EAUX le 10 avril 1916. Il évacue cette commune mi-octobre 1918.
Le 15 février 1917, le bureau n° 411 est renommé "Deutsche Feldpost 411". Comme pour les autres bureaux, le timbre à date est gratté.
Cette carte a été envoyée par un soldat affecté au Dépôt des recrues  du génie.
Carte envoyée par un médecin de l'hôpital militaire de ST AMAND.
On peut remarquer que le timbre à date a changé. C'est toujours un timbre à date gratté et non un timbre à étoiles.

Le bureau n° 419 (Deutsche Feldpost 419):
Le bureau n° 419 est ouvert à DENAIN le 10 août 1917. Ce bureau est dépendant de la 6ème Armée. Le 5 novembre 1917, il passe sous le contrôle de la 2ème Armée. En mars 1918, c'est la 17ème Armée qui récupère ce bureau.

Le bureau n°45 (Deutsche Feldpost 45):
Le bureau n° 45 est le bureau de l'Inspection des Etapes de la 2ème Armée. Il s'installe à Valenciennes le 20 avril 1917. Il quitte la ville début septembre 1918.


Le bureau n° 408 (Deutsche Feldpost 408):
Le bureau de poste n°408 s'est installé à MARQUETTE EN OSTREVENT le 12 juin 1917 puis à BOUCHAIN le 2 novembre 1917 où il traitait le courrier des unités du IXème Corps d'Armée de Reserve. 

Le bureau n° 323 (Deutsche Feldpost 323):
Le bureau sédentaire n° 323 arrive dans la 6ème Armée le 12 avril 1917 à la faveur d'un changement de frontière entre les zones d'étapes entre la 1ère et la 6ème Armée. Ce bureau était déjà en service à MARQUETTE EN OSTREVANT. Il y reste jusqu'au 28 mai  et déménage à BOUCHAIN où il reste jusque le 30 août 1917. Il dessert pendant toute cette période les troupes sédentaires du 19ème Corps de Réserve.

Les bureaux des Corps d'Armée:

Le bureau du XIème Corps d'Armée (Feldpostamt XI. Armeekorps):
Le bureau de poste du XIème Corps d'Armée arrive à VALENCIENNES le 4 octobre 1915. Il quitte cette ville le 9 octobre pour rejoindre la 7ème Armée.

Le bureau du XIIIème Corps d'Armée (Feldpostamt XIII. Armeekorps):
Le bureau de poste du XIIIème Corps d'Armée Wutembergeois arrive à VALENCIENNES le 10 octobre 1914. Il en part le 15 pour s'installer à MARCQ EN BAROEUL.

Les bureaux des Divisions:

La 3ème Division d'Infanterie de la Garde:
Le bureau de poste de cette division s'installe à VALENCIENNES le 6 juin 1916 et y restera jusqu'au 1er juillet 1916.

La 5ème Division d'Infanterie:
Le bureau de poste de cette division s'installe à VALENCIENNES le 2 août 1915 et quitte cette ville le 7 septembre de la même année.
Il revient à VALENCIENNES le 4 juillet 1916 jusqu'au 9 juillet 1916.


La 13ème Division  Réserve:
 Cette division arrive de la 7ème Armée dans le Valenciennois fin Octobre 1915. Son bureau de poste s'installe à ANZIN le 31 octobre 1915. Il en partira pour rejoindre la 5ème Armée le 25 décembre 1915.


La 25ème Division  de Réserve:
Le bureau de poste de cette division s'installe à VALENCIENNES le 10 octobre 1914. Il quitte VALENCIENNES pour COMINES(France) le 14 octobre de la même année.

La 43ème Division de Réserve:
Cette Division se trouvait  en Serbie en début d'année 1915. Elle quitte ce front au début de février 1916 et est transportée par train vers le front ouest (du 1er au 6 février) où elle est mise en Réserve du Haut Commandement dans le secteur de la 6ème Armée. C'est vraisemblablement dans le Valenciennois qu'elle s'installe jusqu'au 23 mars 1916. A cette date, elle est transportée vers Verdun où elle arrive le 25 mars.

La 50ème Division de Réserve:
La 50ème est mise au repos par le haut Commandement dans le secteur de VALENCIENNES et de la 1ère Armée. Elle arrive dans ce secteur le 23 décembre 1916 et vraisemblablement en repart vers le tout début janvier 1917.


La 56ème Division d'Infanterie:
Selon le livre de B. KOOP, la 56ème Division d'Infanterie arrive dans le Nord (à RACHES) en juillet 1916. Elle n'aurait apparemment pas été stationnée dans le Valenciennois. Cependant et bien que cette Division appartienne à la 5ème Armée, on sait par "Histories of the 251 Divisions of the German Army" qu'elle quitte le front de l'Est fin juin 1915 et est envoyée en repos dans le Valenciennois (sans autres précisions) en juillet 1915.Elle quitte Valenciennes fin juillet 1915 pour Sarrebourg (où elle se trouve en août). Le Valenciennois était alors encore le secteur de la 6ème Armée. Cependant étant en Réserve, cette Division n'était subordonnée qu'au Haut Commandement et non à une Armée particulière. Compte tenu des temps de transport d'une division entière,  il est donc raisonnable de penser que cette Division est restée à Valenciennes une ou 2 semaines (vraisemblablement entre le 10 et le 20 juillet).



La 58ème Division d'Infanterie:
Selon l'ouvrage de B. KOOP, on sait avec certitude que le bureau de la 58ème Division d'Infanterie est stationnée à DENAIN du 20 mars au 25 mars 1915.A cette date, il quitte le Valenciennois pour LANNOY DU NORD.


 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net
English version Me contacter Club Philatélique de Valenciennes Sites favoris Accueil

 
Web   Ce site
© 2014 Emmanuel LEBECQUE