HISTOIRE POSTALE DU NORD
Les losanges chiffrés La poste rurale dans le Nord La Feldpost à Valenciennes en 1914-1918 Autres sujets

Les timbres à date.

Si l'on peut collectionner les losanges chiffrés sur timbres-poste détachés, on peut aussi collectionner les différentes associations de timbres à date avec ces losanges sur lettre.En effet, la période des losanges Petits Chiffres et Gros Chiffres a connu de multiples types de timbres à date (9 selon que les bureaux soient Directions ou Distributions).
La nomenclature des timbres à date dénombre pour le Nord 7 types pour les bureaux de Direction de 1852 à 1876 (types 13, 14, 15, 15², 16, 17, 18) et 3 pour les Distributions (types 22, 23 et 24).Il est à noter que pour les Distributions, les cursives avec ou sans dateurs ont été aussi associées aux losanges Petits Chiffres .

Le terme "timbre à date" est le terme qu'utilise encore de nos jours la Poste. Le terme "cachet à date" est celui utilisé par les philatélistes. Ces 2 termes sont synonymes, je les utilise donc indistinctement.


Les timbres à date des bureaux de Direction:

Un bureau de Direction (ou Recette après 1864) peut recevoir et distribuer le courrier, mais aussi prendre en dépôt tous les articles d'argent (valeurs déclarées, mandats, etc.).Certaines Directions avaient sous leur dépendance une ou plusieurs Distributions.
Le type 13 Le type 14 Le type 15 Le type 15² Le type 16 Le type 17 Le type 18

Le type 13:
Le type 13 est apparu pour la première fois en 1830 ; c’est donc un vieux timbre à date que les bureaux utilisent pendant la période des Petits Chiffres. Le type 13 a pu être utilisé seul ou en même temps que le type 15.
Le type 14 :
Le type 14 est livré dans les bureaux en 1836. On cesse de l’utiliser dans le Nord en Octobre 1855.Cette date extrême d’utilisation peut être rencontrée pour le bureau de MERVILLE.

Le type 15 :
Ce type apparaît en 1838 et disparaît pour le Nord en fin 1869.Ce timbre à date est beaucoup plus petit que ses prédécesseurs car son diamètre n’est que de 21 mm. Sa longévité lui permettra d’être associé aux Petits Chiffres mais aussi aux Gros Chiffres .Le type 15 est formé de 2 types distincts ; le type 15 avec parenthèses entourant le n° départemental et le type 15² sans parenthèses qui a été trop longtemps considéré comme une variété.Certains bureaux ont reçu les deux types et d’autres un seul. Dans le Nord, les bureaux d’ARMENTIERES, AVESNES SUR HELPE, CONDE SUR L’ESCAUT, QUESNOY SUR DEULE, ST AMAND LES EAUX ont reçu les deux types et les ont parfois utilisé en même temps ou alternativement.
Bureau supplémentaire Bureau annexe Boite Mobile

Le type 16:
Le type 16 possède les mêmes dimensions que le type 15.Il se distingue toutefois de ce dernier par le fait que le numéro de levée a été rajouté.Le type 16 apparaît en Juillet 1868 pour remplacer le type 15.Il dote les Directions déjà ouvertes à cette date. En aucun cas, pour le Nord, les bureaux devenus Directions après cette date n’auront de type 16. Certains bureaux recevront et utiliseront à la fois le type 16 et le type 17.Pour le Nord , 48 bureaux ont été dotés du type 16.Comme pour le type 15, on peut noter la variante des bureaux annexes :
Bureau annexe

Le type 17:
Le type 17 apparaît comme le type 16 en Juillet 1868.Du fait de l’abandon de la fabrication du type 16, il dote la plupart des Directions créées avant Juillet 1868 et la totalité de celles créées après, jusque Septembre 1875.
Le type 17 est plus grand (23 mm) il comporte lui aussi le n° de levée. Il a été utilisé très longtemps et même bien après Mars 1876.Sa longévité peu être comparée à celle du type 15.Certains bureaux l’ont reçu (ou employé) assez tardivement.
Là aussi, on peut rencontrer des variantes de bureaux de quartiers:
Bureau annexe

Le type 18 :
Ce timbre à date offre la particularité d’avoir le nom du département en toutes lettres et non plus sous forme de numéro.
Il apparaît en France en Mai 1875.Il côtoiera le losange Gros Chiffres pendant peu de temps ; moins d’un an voire même quelques semaines pour certains bureaux. L’association du type 18 et du losange Gros Chiffres est relativement difficile à rencontrer dans le Nord , car ce type n’apparaît qu’en milieu 1875 et seuls 18 bureaux l’utiliseront dont la moitié de Janvier à Mars 1876.


Le timbre à date collecteur de chargement:
Le timbre collecteur descriptif de chargement (avec dateur) a été testé à PARIS, LYON, MARSEILLE et BORDEAUX à partir de juin 1863 avant d'être envoyé aux chef-lieux de Département. Pour le Nord , on le rencontre à LILLE, mais assez tardivement, 1873.
Ce cachet  à date est apposé au recto des lettres chargées et non au verso comme le timbre descriptif de chargement.
Timbre Collecteur de chargement.

Les timbres à date des bureaux de Distribution:

Les bureaux de Distribution pouvaient recevoir et envoyer du courrier uniquement.A la différence des Directions, ils ne pouvaient pas s'occuper d'articles d'argent.
Type 22 Type 23 Type 24
Avant d’utiliser ces timbres à date, les bureaux de Distribution ont utilisé une griffe linéaire ; la cursive.
La cursive est le précurseur des timbres à date de Distribution. Dans le Nord, les bureaux de Distribution ouverts avant 1854 se sont servis de leur cursive au plus tard jusque Février 1855. Certains de ces bureaux ont utilisé en plus de leur cursive un dateur de type b.
Ce dateur ne dotait que les Distributions en correspondance directe avec PARIS. Quelques Distributions ont utilisé 2 cursives de dimensions différentes. Ces cursives n’ont normalement pas servi en même temps.


Cursive Dateur B
En effet, un bureau de Distribution ne pouvait pas posséder 2 cursives et s’il devait remplacer une cursive détériorée par une autre, il devait d’abord envoyer la première au Bureau du Matériel à PARIS. Pendant le temps de l’échange, le bureaux utilisait une griffe manuscrite. Il va sans dire que ces griffes sont encore plus rares que les cursives déjà très peu courantes pour le Nord.L’utilisation de la cursive causa assez vite une perte de temps (surtout à l’apparition du timbre-poste) pour les distributions qui devaient apposer sur les lettres au moins 2 empreintes et même 3 pour celles qui possédaient un dateur ( la cursive, le losange Petits Chiffres et le dateur).En plus de la frappe de ces empreintes, le bureau de Direction dont dépendait la Distribution apposait lui aussi son timbre à date.
Aussi, afin de gagner du temps d’une part et d’avoir un timbre plus solide d’autre part, le type 22 fut créé et mis en service dès Avril 1853.

Le type 22:
Il apparaît dans le Nord , selon nos connaissances actuelles, vers Octobre 1853 et disparaît au début de l’année 1871.
La base de ce timbre est un type 15 auquel on a rajouté une couronne perlée (distinctif des bureaux de Distribution).
C’est le premier timbre à date des Distributions. On peut le rencontrer indistinctement associé aux losanges Petits Chiffres, Gros Chiffres et plus rarement avec les Petits Chiffres de la seconde nomenclature.


Le type 23:
Seule une infime minorité de bureaux ont utilisé ce type. Dans le Nord, un bureau en a été doté, il s’agit d’ANNOEULLIN.Le type 23 a été fabriqué sur une base de type 16 avec une couronne perlée. Il semble en fait que ce cachet n’ait été qu’un essai rapidement abandonné.

Le type 24:
Il est mis en service dans le Nord en fin 1869. En effet, il a remplacé le type 22 dès 1869 et a équipé toutes les Distributions créées par la suite jusque Octobre 1875.A partir de cette date, c’est le type 25 qui apparaît. Ce dernier ne sera mis service dans le Nord que bien après la disparition des losanges chiffrés.
L’utilisation du type 24 va être très nettement freinée au 1er Janvier 1874 du fait de la mutation par décret de l’immense majorité des Distributions en Directions. Les facteurs boîtiers échapperont à cette mutation. A cette date, l'Administration a demandé aux bureaux de Distribution de limé la couronne perlée de leur type 24 pour le transformer en type 17.
Extrait de la circulaire n° 110 de décembre 1873.

On pourra donc rencontrer dès Janvier 1874 jusque parfois bien plus tardivement des types 24 limés.

Enfin, il faut préciser que tous ces timbres à date (essentiellement pour les Directions) n’ont pas systématiquement été utilisés par tous les bureaux. Certains n’ont utilisé que 2 types et d’autres 5 de 1852 à 1876.
Des gros bureaux comme ceux de VALENCIENNES ou de DUNKERQUE ont utilisé 2 types seulement (le type 15 et le type 17).D’autres, beaucoup plus modestes, comme celui du CATEAU se sont servis de 5 types pendant cette période (les types 14, 15, 16, 17, 18).

En fait, les changements de type étaient plus fréquents dans les petits et moyens bureaux que dans les grands pour la simple raison que les petits bureaux ne possédaient en général qu’un seul exemplaire du type de timbre à date en service alors que les gros, pour faire face aux volumes de courrier à traiter, en possédaient plusieurs. Quand un bureau constatait que son unique timbre se détériorait, il en commandait un autre exemplaire du même type ou d’un type différent si le premier n’était plus fabriqué (ou plus en stock au Bureau du Matériel). Le gros bureau pouvait lui puiser dans sa réserve.
De même les différents types ne se sont pas systématiquement succédés ; certains ont cohabité quelques années ou quelques semaines.

Où trouver les informations?

Les informations sur les losanges chiffrés ainsi que les timbres à date sont assez faciles à trouver.Néanmoins, il vous faudra consulter plusieurs ouvrages complémentaires.

France Oblitérations 1849-1876 : La Poste aux lettres , 17, Fbg Montmartre 75009 PARIS 
- Nomenclature des Bureaux de Postes Français 1852-1876 -Petits et Gros Chiffres : La Poste aux lettres
- Catalogue des cachets Petits Chiffres des Gros Chiffres : La Poste aux lettres
- Catalogue spécialisé des grilles et Petits Chiffres des bureaux de province (1849-1862) : La Poste aux Lettres
- Catalogue des cachets à date types 11 12 13 14 15 : Jean CHEVALIER ,89 rue de Charenton 75012 PARIS
- Catalogue des cachets à date types 22 23 24 25 : Jean CHEVALIER ,89 rue de Charenton 75012 PARIS
- Les cachets Gros Chiffres refaits de France : J. CORNUEJOLS, LE HAVRE 1978
- Le Nord - marques postales 1698-1876: Mrs DUBUS et FREGNAC 1947
- Les timbres à date manuels des bureaux de poste du département du Nord 1828-1998 : Jacques FOORT , 140 rue de Roubaix     59240 DUNKERQUE
- Catalogue des oblitérations Losanges Petits Chiffres et Gros Chiffres pour le département du Nord (1852-1876) : Emmanuel  LEBECQUE, 59770 MARLY.

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net
English version Me contacter Club Philatélique de Valenciennes Sites favoris Accueil

 
Web   Ce site
© 2014 Emmanuel LEBECQUE