HISTOIRE POSTALE DU NORD
Les losanges chiffrés La poste rurale dans le Nord La Feldpost à Valenciennes en 1914-1918 Autres sujets

La poste rurale et locale.

Le port local des Recettes réunies.

Au 1er juillet 1854, La Poste met en place un autre type de tarif postal de proximité pour  le courrier circulant entre 2 bureaux de Direction (dénommées Recettes en 1863).Ces bureaux devaient être limitrophes et le flux de courrier devait être important. Ce tarif n'était autre que le tarif local appliqué à deux Circonscriptions Postales limitrophes.Il ne sera étendu qu'à 39 bureaux de Direction de Province.Dans le vocabulaire de la Poste, le bureau le plus important prend le nom de Direction principale, et le bureau le moins important le nom de Direction annexe.
 Il existe pour le Nord 2 cas de Recettes Réunies:
- entre le bureau de LILLE et ceux de WAZEMMES et MOULINLILLE (jusque mai 1859)
- entre VALENCIENNES et ANZIN jusque la fin du tarif local (fin avril 1878).

Extrait de l'article 211 de l'Instruction Générale sur le service des Postes de 1856.

LILLE-WAZEMMES-MOULINLILLE: Avant mai 1859, les bureaux de WAZEMMES et MOULINLILLE étaientt des Directions de de 3ème classe indépendantes du Bureau de LILLE . Avec l'annexion par LILLE des communes de FIVES, WAZEMMES, MOULINLILLE et ESQUERMES, les bureaux de WAZEMMES et MOULINLILLE perdent leur indépendance et deviennent des bureaux annexes du bureau principale de LILLE. Le port des Recettes Réunies entre LILLE, MOULINLILLE et WAZEMMES a durée moins de 5 ans. Pour les usagers de la Poste, il n'y a pas de différence entre le Port des Recettes Réunies et le port local entre le Bureau central de LILLE et les bureaux annexes.


1854:Lettre de MOULINLILLE pour LILLE. A cette époque les deux bureaux de poste sont encore indépendant l'un de l'autre. Depuis le 1 juillet 1854, l'Administration avait accordé dans certains cas très limités la possibilité de mettre en place un tarif local entre deux bureaux de Direction peu éloignés. C'est le tarif des recettes réunis.

1857:Lettre remise au facteur lors de son passage dans le commune d'ESQUERMES dépendant du bureau de WAZEMMES pour LILLE. Depuis le 1er juillet 1854, le Port des Recettes Réunies fonctionnent entre le Bureau de Direction de LILLE et celui de WAZEMMES.

VALENCIENNES-ANZIN:  VALENCIENNES et ANZIN étaient deux villes très industrielles et limitrophes. Le courrier important (notamment des mines d'ANZIN) pouvait justifier l'application du port des Recettes réunies.


1859:Lettre de VALENCIENNES pour ANZIN. Ces deux villes possèdent un bureau de Direction. Le port local ne devrait normalement pas s'appliquer. Or, ici, la lettre est en port dû et le chiffre taxe a été apposé par le postier d'ANZIN. Il ne peut donc y avoir d'erreur. Cette lettre présente bien le cas du tarif local des "Recettes réunies". A noter enfin, que le chiffre taxe a été imprimé en lithographie.
1867:Enveloppe fermée affranchie à 10 c de VALENCIENNES à ANZIN.  Ces 2 communes étant des Recettes réunies , le tarif local s'applique. Apparemment, ce courrier n'est  pas arrivé à son destinataire à ANZIN et a été retourné à VALENCIENNES.
1873:Lettre d'ANZIN pour ST SAULVE, commune rurale située dans l'arrondissement rurale du bureau de Direction VALENCIENNES. 
1873:Lettre en port dû de moins de 10 g VALENCIENNES pour ANZIN.


inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net
English version Me contacter Club Philatélique de Valenciennes Sites favoris Accueil

 
Web   Ce site
© 2014 Emmanuel LEBECQUE